Les Roulettes 2010

Pour la première année, notre club a organisé une session de test de roulettes pour le groupe initiation-perfectionnement (groupe école). Elle a eu lieu le samedi 30 janvier à la salle Pasteur où les deux groupes s’entraînent habituellement. Nous avons eu le plaisir, pour cette toute première session au sein du club, de valider la roulette de bronze de 19 patineurs et la roulette d’argent de 7 patineuses. Une première session très réussie donc, mais une deuxième et troisième sessions sont d’ores et déjà prévues cette année afin de permettre aux plus jeunes de passer la roulette de bronze, aux autres la roulette d’argent et pourquoi pas à quelques uns de se présenter cette fois à la roulette d’or. Les dates de la deuxième session seront fixées ultérieurement, en fonction du planning des compétitions (donc de la disponibilité des juges) et de la progression des patineurs, la 3ème session aura vraisemblablement lieu en juin après les lacets.

Ce test étant commun à tous les clubs, étant évalués partout de la même façon, il permet aux clubs de se comparer entre eux, et donc de voir quels sont leurs points forts et les points à retravailler dans l’enseignement du patinage. Cela permet aussi d’avoir un suivi des patineurs : un patineur peut changer de club et son nouveau club saura lequel de ses groupes d’entraînement sera le mieux adapté pour son niveau. De même, la fédération envisage de mettre en place des stages pour les patineurs en fonction de la rapidité de leur progression.

Au niveau même du club, les roulettes ne se superposent pas aux lacets, ces deux tests sont complémentaires, les roulettes permettent aux initiations-perfectionnements :
- de s’habituer grâce aux aptitudes sans patin à une certaine coordination et à un équilibre qui n’est pas toujours vertical : roulades avant, arabesques au sol avant de les faire en patin, positions yeux fermés, pirouette au sol, roue,…
- de participer à davantage de tests dans l’année (3 sessions de roulettes en théorie), il leur sera donc plus facile de voir leurs progrès et de se fixer des objectifs qu’avec les lacets qui n’ont lieu qu’une fois par an.
- C’est aussi une chance de se familiariser progressivement avec la pression des compétitions : lors des roulettes ils passent par petits groupes sur une piste à laquelle ils sont habitués, avec un seul juge par patineur, lors des lacets ils passent chacun leur tour sur une piste plus grande et glissante et 3 juges les observent, lors des compétitions ils n’ont pas la possibilité de recommencer les éléments (pas, exercices) ratés. De plus, les tests leur permettent de n’être confrontés qu’à eux-mêmes, ils connaissent le barème à l’avance alors qu’en compétition leur résultat variera aussi en fonction de celui des autres.
- la roulette de bronze est accessible aux patineurs n’ayant pas encore le lacet jaune, les roulettes suivantes sont une occasion de revoir des pas de lacets déjà validés, ou au contraire d’aborder des éléments de lacets trop difficiles pour le niveau actuel du patineur. Pour exemple, la roulette d’argent aborde la position d’équilibre des croisés (cygne) qui ne seront vus que dans le lacet vert, ou encore la roulette d’or permet d’aborder les arabesques avant et arrière en ligne avant de le faire en cercle dans les lacets rouge et vert, ce que les patineurs jugent souvent plus facile au début.

Toutes nos félicitations aux patineuses qui ont réussi cette épreuve.

Merci à Emilie pour ces explications.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s